L’igname suit son chemin…

Une fois la récolte du champ d’ignames terminée, comme le iölekeu, l’igname des élèves de Hnaïzianu a aussi un chemin qu’on a établi dans le cadre du projet pour faire comprendre aux élèves, le chemin coutumier de l’igname, l’importance du statut de chaque personne dans notre organisation sociale et l’importance des gestes coutumiers avec les discours adaptés à chaque situation.

Vendredi 3 juillet 2020, c’est le rendez-vous des élèves et du personnel  au foyer après la cantine pour  présenter le geste des prémices à la direction de l’établissement. Un élève de l’atelier “Hlapa koko” Humuni Jordy a été choisi pour donner l’igname et la parole qui l’accompagne, aux trois directeurs présents : Lalie Noël directeur de l’internat, Naxue Bernard directeur du collège et Draikolo Waselie directrice du primaire.

Mais l’igname des élèves de Hnaïzianu ne s’arrête pas là. Elle va continuer son chemin coutumier jusqu’à chez M. Wiwane Katreïe porte-parole de la chefferie Waehnyia de Chepenehe. On pourra à la suite de cela,  réaliser toutes nos activités pédagogiques autour de l’igname.

Un temps fort d’échanges, de gestes et de paroles pour véhiculer les valeurs essentielles de notre coutume et de l’évangile.

 

Laissez un commentaire

*